La certification des outils TST

Un outil qui répond à la définition de l'outil TST est utilisable lors d'un travail sous tension si les conditions suivantes sont toutes respectées :

  1. l'outil dispose d'une fiche technique approuvée par le Comité des Travaux sous Tension,
  2. l'outil satisfait à l'ensemble des normes et/ou spécifications techniques définies dans la Fiche Technique associée,
  3. l'outil a été expérimenté, si nécessaire, sous la responsabilité de SERECT.

Pour plus de précision, vous pouvez consulter le document définissant l'outil TST

La responsabilité de ces différentes conditions incombe aux acteurs suivants :

  1. Le Comité des Travaux Sous Tension, dans le cadre de ses prérogatives définies dans le décret du 16 février 1982, qui approuve les Fiches Techniques,
  2. Le Fabricant, qui doit démontrer que l'outil développé satisfait à l'ensemble des normes et/ou spécifications techniques indiquées dans la Fiche Technique,
  3. SERECT, dans le cadre de ses prérogatives définies dans le décret du 16 février 1982, pour l'expérimentation en grandeur réelle des outils TST.

Pour plus d'information, vous pouvez contacter le Rapporteur du comité des TST