Les travaux sous tension

(en abrégé TST) sont un des moyens techniques permettant :

  • en BT et HTA, d’optimiser l’exploitation des ouvrages de distribution d’énergie électrique, sous la contrainte des coupures pour travaux gênantes pour les clients et certaines fonctions de sécurité civile ;
  • en HTB, d'accroître la disponibilité des ouvrages dont l’absence programmée occasionne une contrainte pour l’exploitation du réseau et ainsi d’améliorer sensiblement sureté et sécurité d’alimentation.

De surcroît, la densification des ouvrages rend complexes les actes de consignation nécessaires à un travail hors tension.

Les travaux sous tension sont mis en oeuvre sur divers types d’ouvrages tels que :

  • réseaux aériens (tous domaines de tension),
  • les réseaux souterrains et ouvrages intérieurs en BT.
  • les postes en HTB

Les travaux sous tension font appel à diverses méthodes (distance, potentiel, contact) ou moyens (plate-formes élévatrices, travaux héliportés, …).

[Lire la suite]

Le mot du Rapporteur général

Du 26 au 28 avril 2017, la France a organisé à Strasbourg la conférence internationale sur les travaux sous tension ICOLIM.

Le Comité des TST a été un des partenaires de cette manifestation avec RTE, ENEDIS, Electricité de Strasbourg et la Société des Electriciens et Electroniciens.

Environ 600 participants sont venus du monde entier pour partager et échanger sur les techniques, les méthodes, les outils, les réalisations etc. par...

Le Rapporteur Général du CTST
Fabrice MARTIN